Nous sommes tous des êtres reliés

La qualité de notre relation aux autres est essentielle, fondamentale pour notre santé ; elle améliore notre gestion de la souffrance, favorise notre équilibre psychologique et augmente notre durée de vie. Or notre société, d’une part à travers son culte de l’indépendance et de l’estime de soi, et d’autre part du fait de la surutilisation des smartphones, nous coupe du non-verbal et de la vraie relation.

par Gilles Pentecôte, sophrologue, psychothérapeute et instructeur mindfulness

Les neurones miroirs et les neurones échos
Tout débute par une découverte expérimentale fortuite en IRM fonctionnelle: les zones du cerveau qui commandent un mouvement sont non seulement activées quand on imagine le mouvement, mais aussi quand quelqu’un d’autre effectue ce mouvement devant nos yeux. Ces zones appelées « miroirs » sont ainsi découvertes et repérées notamment au niveau frontal et pariétal inférieur. Plus récemment, des neurones « échos » sont suspectés, activés non par la vue mais par l’audition de quelqu’un qui parle, ce qui active nos muscles de la phonation (…)

Pour lire la suite de l’article, achetez le n°16 du magazine Sophrologie en version papier ou version numérique sur hommell-magazines.com

Les commentaires sont fermés.