Sophrologie et golf le stress au coeur de la performance

La vulnérabilité d’un joueur, sa difficulté à faire face aux circonstances rencontrées dans le jeu, est en lien avec un déficit de l’attention. En compétition, la plasticité cérébrale d’un individu, sa souplesse psychique, l’aident à contenir une grande variété de sensations perturbantes. S’il n’est pas en mesure d’identifier l’origine de ces stimulations, de les conceptualiser, l’imprévisibilité des agents stressants, plus que leur intensité, entraînera des réactions inadaptées.

par Laurent Favarel, psychanalyste, sophrologue FEPS

Quand nous nous intéressons à l’influence des émotions sur la performance, nous devons nous poser les questions suivantes : Quel est l’état d’esprit du compétiteur dans les jours qui précèdent l’action ?

Pour lire la suite de l’article, achetez le n°16 du magazine Sophrologie en version papier ou version numérique sur hommell-magazines.com

Les commentaires sont fermés.